Site is under maintenance mode. Please wait few min!

Selection 2019 à quelques encablures de Rivesaltes

Dans un village situé au beau milieu de la plaine, entre les berges du Rhin et les contreforts des Vosges, deux établissements accueillant les voyageurs sont tenus par une même famille : le restaurant À l’Aigle d’Or et l’hôtel À la Ferme. Ici, l’amour de la tradition et l’intérêt pour la modernité s’expriment autant au restaurant qu’à l’hôtel. Ce dernier occupe une ancienne ferme à colombages du XVIIIe siècle et propose de délicieuses chambres réparties entre la maison principale et les anciennes écuries. De ce côté-là, le décor se fait plus épuré et les volumes plus vastes, pour une ambiance à la fois simple et élégante vraiment réussie – les chambres les plus agréables étant celles du premier étage. Partout, des armoires et meubles de famille, des parquets, des tissus à carreaux et luminaires gentiment design. Dès les beaux jours, le petit déjeuner se prend au jardin, près des fleurs et des parterres de plantes aromatiques. On s’y régale des excellentes productions maison – pains, viennoiseries, kouglof, terrines, saumon fumé –, qui font des petits déjeuners À la Ferme un vrai moment de plaisir. Mais l’hiver aussi a ses charmes, lorsque le poêle en faïence reprend du service. Une adresse très confortable, au sud de Strasbourg. Lire la suite

Selection 2019 à quelques encablures de Baixas

Dans un village situé au beau milieu de la plaine, entre les berges du Rhin et les contreforts des Vosges, deux établissements accueillant les voyageurs sont tenus par une même famille : le restaurant À l’Aigle d’Or et l’hôtel À la Ferme. Ici, l’amour de la tradition et l’intérêt pour la modernité s’expriment autant au restaurant qu’à l’hôtel. Ce dernier occupe une ancienne ferme à colombages du XVIIIe siècle et propose de délicieuses chambres réparties entre la maison principale et les anciennes écuries. De ce côté-là, le décor se fait plus épuré et les volumes plus vastes, pour une ambiance à la fois simple et élégante vraiment réussie – les chambres les plus agréables étant celles du premier étage. Partout, des armoires et meubles de famille, des parquets, des tissus à carreaux et luminaires gentiment design. Dès les beaux jours, le petit déjeuner se prend au jardin, près des fleurs et des parterres de plantes aromatiques. On s’y régale des excellentes productions maison – pains, viennoiseries, kouglof, terrines, saumon fumé –, qui font des petits déjeuners À la Ferme un vrai moment de plaisir. Mais l’hiver aussi a ses charmes, lorsque le poêle en faïence reprend du service. Une adresse très confortable, au sud de Strasbourg. Lire la suite

Selection 2019 à quelques encablures de Strasbourg

Après être passé par les plus grandes tables et avoir décroché ses propres deux étoiles Michelin, Jean-Paul Bossée a retrouvé le chemin des valeurs simples. Fini le stress et la haute technologie culinaire ; à La Cour de Lise, c’est la belle émotion qui prime, l’envie de partager. Au service, Isabelle, sa femme, vous dira avec passion d’où viennent la viande, les légumes incroyablement goûteux, les petites herbes potagères. Un restaurant- chambre d’hôtes donc, mais aussi un lieu d’histoire puisque cette auberge du XVIIIe vit passer le jeune Louis XV venu rencontrer, à Willgottheim, sa future épouse, Marie Leczinska. Difficile de trouver plus réussi en matière de rénovation : chaque élément ancien est ici parfaitement respecté de sorte que la délicieuse cour intérieure semble surgie d’une gravure d’époque. Même soin dans les chambres où de superbes matériaux (d’origine ou rapportés) s’associent avec une rare élégance au mobilier XVIIIe ou XIXe, dans une harmonie de couleurs douces et de tissus choisis (les salles de bains contemporaines sont tout simplement magnifiques). Enfin, le savoureux petit déjeuner se prend dans une étonnante pièce à vivre bordée par un immense meuble de bijoutier XIXe en loupe de noyer. De fait, tout est beau, mais le véritable bijou de la maison reste l’accueil ; allez-y, et vous serez certainement d’accord avec nous !

Selection 2019 à quelques encablures de Obernai

Dans un village situé au beau milieu de la plaine, entre les berges du Rhin et les contreforts des Vosges, deux établissements accueillant les voyageurs sont tenus par une même famille : le restaurant À l’Aigle d’Or et l’hôtel À la Ferme. Ici, l’amour de la tradition et l’intérêt pour la modernité s’expriment autant au restaurant qu’à l’hôtel. Ce dernier occupe une ancienne ferme à colombages du XVIIIe siècle et propose de délicieuses chambres réparties entre la maison principale et les anciennes écuries. De ce côté-là, le décor se fait plus épuré et les volumes plus vastes, pour une ambiance à la fois simple et élégante vraiment réussie – les chambres les plus agréables étant celles du premier étage. Partout, des armoires et meubles de famille, des parquets, des tissus à carreaux et luminaires gentiment design. Dès les beaux jours, le petit déjeuner se prend au jardin, près des fleurs et des parterres de plantes aromatiques. On s’y régale des excellentes productions maison – pains, viennoiseries, kouglof, terrines, saumon fumé –, qui font des petits déjeuners À la Ferme un vrai moment de plaisir. Mais l’hiver aussi a ses charmes, lorsque le poêle en faïence reprend du service. Une adresse très confortable, au sud de Strasbourg.